En 1927, Rémy Brèque, professeur de violon, se passionne pour la "méthode champenoise" aujourd'hui appelée "méthode traditionnelle".            

Il élabore alors des vins de qualité dans ses caves souterraines à Saint Gervais, anciennes carrières de pierres ayant servi à la construction de la ville de Bordeaux.

En 1967, son petit fils, Claude Bonnefis, et son épouse Maryse, décident de poursuivre l'aventure de ce qui deviendra bientôt l'AOC Crémant de Bordeaux.  (appellation d'origine contrôlée).

Leurs fils, Frédéric et Yannick, intègrent l'entreprise familiale à partir de 1987 et constituent désormais la 4ème génération de la Maison Rémy Brèque.